Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:19

Premier jour. Premier bivouac à Taghart.

Suite à nos voyages en terres Egyptienne, Népalaise, Jordanienne, Marocaine ces dernières années, nous avons, en ce printemps 2007, décidé de découvrir l’Algérie, pays d’Histoire, aussi beau que peu fréquenté par les touristes.

Malgré craintes et complications diverses qui vont aimablement colorer les dernières semaines de préparatifs de notre voyage, personne n’a faibli et nous nous retrouvons, au grand complet dans la vaste et moderne aérogare d’Alger.

De cette première journée, forcément un peu longue, nous ne retiendrons que la joie des participants de se retrouver ensemble pour un objectif aussi magique qu’inhabituel.

Nombre d’entre nous se connaissent depuis déjà plusieurs années, quelques uns d’entre nous participent à leur premier voyage avec l’Usfen33 mais tout le monde, les bleus et les anciens, aura bien à cœur de tout faire pour que ce voyage soit la réussite d’un projet collectif et non pas une simple addition d’émotions et de moments personnels, indépendants les uns des autres.

Pour nous, le groupe même si ce n’est pas toujours évident, représente une force avec sa diversité, ses objectifs et ses moyens mis en commun, au service de chacun. Une force et non pas un frein ou une contrainte.

Et vers deux heures du matin, à Tamanrasset, avec un bon retard sur l’horaire prévu, nous sommes déjà heureux lorsque que nous touchons ce sol Algérien que nous attendons avec impatience depuis plusieurs mois.          Certains d’entre nous, posent à nouveau, pour la première fois leur pied sur leur terre natale, après une si longue absence. Qu’ils soient ici remerciés d’avoir voulu vivre, avec nous, ce moment important.

A l’arrivée, bien sûr, rien de terrible, nous arrivons dans un hall d’aéroport banal et silencieux semblable à des centaines d’autres aéroports de part le monde. Déjà une bonne surprise, le correspondant de l’agence algérienne de trekking est là et nous attend et nous accueille comme prévu.

Déjà voilà notre voyage qui marque son originalité avec un premier transfert non pour l’hôtel le plus proche, comme d’habitude, mais directement pour le désert! Dans cinq gros véhicules 4x4, notre groupe s’engouffre et aussitôt traverse Tamanrasset endormie en fonçant sur des pistes mystérieuses.

Et soudain, après environ 1 h de route alors que le sommeil risque de nous gagner, nous stoppons, sans crier gare, n’importe où, dans un endroit de rien et de désert. Il est tard, plus de 2h du matin. Chacun écarquille ses yeux pour ne pas les fermer et essayer de comprendre où il est. Les sacs posés sur un coin de cet espace silencieux qui nous entoure et chacun prépare hâtivement son premier emplacement de bivouac.

Un petit quart d’heure plus tard, nous avalons une bonne soupe un peu épaisse et pas très chaude et nous plongeons, dans notre sac de couchage pour une première nuit trop courte.



Partager cet article

Repost 0

commentaires