Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 17:31

VIGNEMALE.



Samedi 27 juin. Montée aux grottes Russel.

Arrivés vers midi au Barrage d’Ossoue en voiture, nous nous répartissons le matériel collectif (cordes, matériel de repas et de bivouac). Les sacs sont lourds mais l'humeur joyeuse. A pied, par le sentier, nous montons jusqu'aux grottes Bellevue puis jusqu'au glacier. Il fait très beau, la montagne se vide peu à peu de ses derniers occupants.

Nous formons alors nos cordées pour remonter ce vaste et magnifique glacier d'Ossoue. Pas la moindre crevasse n'est visible, la neige est bonne, les crampons inutiles.

Un espagnol s'approche de nos grottes, tombe dans la rimaye et se casse l'épaule. J'appelle par téléphone les secours, l'hélicoptère de la Protection Civile est là. 10mn plus tard, il est là et embarque le malheureux qui gardera un souvenir douloureux de ce week-end.

Chez nous, tout va bien, les premiers arrivés, Maurice, Rémi et Bernard déneigent les grottes. Pierre  avec trop ardeur, y casse même le manche de sa pelle. Il est 19h, nous préparons le repas avec nos camping-gaz. L'atmosphère est extraordinaire. Il fait très beau, c'est génial. Le repas est conforme à ce  cadre: Champagne, Coteaux du Layon, St Emilion et Armagnac sont en harmonie parfaite avec ce moment d'amitié et de montagne que nous n'oublierons pas.

Nous occupons les 3 grottes, seule celle des Dames, la plus haute, est entièrement déneigée, pour une nuit, magique et douce.


Dimanche 28 juin. Ascension de la Pique Longue 3298m. 

"Mais qui a allumé la lumière? " Il est 6h00. Non, ce n'est pas une lumière électrique et artificielle qui nous réveille mais une clarté magnifique, celle du soleil qui vient de passer  les sommets de Gavarnie et qui illumine le glacier d'Ossoue. Encore un moment de grande beauté.

Sans déjeuner, nous nous dirigeons vers le sommet. A partir des grottes, nous traversons la partie supérieure du glacier et par 150 mètres de rochers raides et faciles, nous arrivons au sommet. Les vues sont prodigieuses sur la chaîne: du Pic d'Anie  au Luchonnais  en passant par le Néouvielle et le Mont Perdu, tout s'étale sous nos  yeux .  C'est  ma  14 ème  ascension de ce sommet, et c'est, peut être, la plus belle.   

Pour faire durer le plaisir, nous gravissons depuis les grottes, le pic du Clot de la Hount puis le pic Central avant de redescendre, émerveillés, jusqu'au barrage d'Ossoue.

Mireille, Elizabeth, Maryse, Maurice, Pierre, Rémi, Bernard, Véro. Serge.

Juin 2009

Partager cet article

Repost 0
Serge Capdessus - dans Montagne
commenter cet article

commentaires