Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 19:02

    TRAVERSEE DE CINQ JOURS

DANS LE MASSIF DES CORBIERES

A TANDEM ET REMORQUE

EN DECEMBRE 2012 ET JANVIER 2013.

430 km

Départements de  l'Aude

de la Haute Garonne

 et des Pyrénées Orientales.

27 cols

 

Première étape.

Lundi 31 décembre 2012.

De Le Cabanial (31) à Narbonne Plage (11)

111km

2 cols

Depuis Le Cabanial, petit village du département de la Haute Garonne, nous nous lançons sans hésiter, par un petit matin frais, Corbieres-a-tandem-039.JPGà travers les terribles collines du Lauragais. Les muscles sont encore en bon état et nous arrivons sans trop de difficultés à la gare de Villefranche. Un petit saut en train jusqu'à Carcassonne et nous voilà déjà au pied de la Cité, juste pour y prendre le repas de midi. Une nouvelle carte de montagne achetée et nous nous dirigeons vers les premiers contreforts au sud de Carcass. C'est un aimable parcours qui nous mène rapidement au modeste col de ... Nous prenons ensuite une petite route qui se transforme rapidement en une piste boueuse pour atteindre le perdu Col du Bouc. Comme l'après midiCorbieres-a-tandem-045.JPG avance, et que nous ne voulons pas passer le réveillon sur la selle, nous retrouvons rapidement la grande vallée de la RN113, filons dare dare pour Narbonne et Narbonne Plage. Dans cette belle et grande ville à dimension humaine, nous faisons une halte bien sympathique aux Halles de la ville: quelques huitres, du Roquefort, des bulots, un gateau sont rangés dans la remorque et nous reprenons la route. Après avoir traversé la montagne de la Clape, qui se défend bien  avec quelques montées un peu sèches, mais sans cols, nous arrivons à la nuit noire à Narbonne Plage, alors que des rafales de vent balaient déjà le centre ville, déserté malgré la nuit qui se prépare. Merci à la belle Cathy, propriétaire du gite. 

 

Seconde étape.

Mardi 1er janvier 2013

De Narbonne Plage à Tuchan.

83 km

7 cols

Au matin, calme et brumeux, vers 9h, nous quittons Narbonne Plage après un excellent réveillon. Sur la route qui longe la plage, déserte, rares sont les piétons et les cyclistes à cette heure étrange, nous nous saluons tous d'un chaleureux "Corbieres-a-tandem-071.JPGBonne Année". Nous longeons pendant plusieurs kilomètres la mer pour arriver à Gruissan, ville toute aussi endormie, toute aussi calme. Nous devons maintenant contourner l'Etang de l'Ayrolle par une superbe piste implantée entre le canal de la Robine et les Etangs. Dans le grand calme de ce 1er janvier, c'est là, vraiment un parcours magnifique et original. Voilà Port la Nouvelle et sa zone portuaire dont je ne connaissais pas l'existence. Face à la gare nous mangeons, avant de filer par une route importante  vers Sigean. Au passage nous gravissons sans trop le voir, le très discret , mais cartographié par l'IGN,  col du Maçon.  Quelques zigzags pour sortir de la ville et nous passons au coCorbieres-a-tandem-086.JPGl de Lagrède, emprunté aussi par l'autoroute, il y a de la place pour tous dans les montagnes. Nous nous enfoncons maintenant dans les Corbieres et avant d'arriver à Fraissé, c'est le col du Souil et ses 267m qui nous permet de bien pénétrer dans ces reliefs ventées. Le paysage change maintenant du tout au tout, nous sommes dans de la montagne, basse et moyenne, nettement plus en formes que ce que nous avons parcouru depuis ce matin. En suivant des petites routes très peu fréquentées par les automobilistes et totalement ignorées par les cyclistes, avec ou sans sacoches, nous gravissons les sympathiques cols du secteur qui n'en manque pas: D'abord le Col de Pareille puis celui de Laval après un raidillon terrible à plus de 10% et enfin, celui de Canteloup 243m et celui d'Extreme avant de plonger sur Tuchan et son hôtel décoré par de très belles tapisseries.


Troisième étape

Mercredi 2  janvier

De Tuchan à Dulhac sous Peyrepertuse

9 cols

La nuit en hôtel nous a été bien profitable  et les premiers coups de pédale sont faciles et légers pour quitter Tuchan. Bien évidemment un vent frais nous tourne autour du casque, mais nous n'allons pas nous plaindre, nous sommes en plein hiver, alors...Nous prenons la direction du Nord en gravissant le modeste Pas de la Griffe pour après une belle montée en forêt, atteindre le col dCorbieres-a-tandem-054.JPGe Ferreol 431m. Beau passage entre deux vallées marqué par une borne ancienne, romaine ou cathare. Une piste bien roulante nous laisse atteindre le col Lemercier 448m, tout près de son voisin.  Revenus au col de Ferreol nous trouvons après quelques kilomètres, d'autres cols sur notre route: voila donc le col de Couise 507m puis le col des Liges 406m avant d'atteindre Davejean village ramassé et désert. Deux cols suppplementaires nous sont alors nécessaires pour atteindre et dépasser Dernacueillette: col du Prat et col des Bancs.  A la sortie de ce village nous stoppons devant une superbe cascade qui donne à ce paysage une Corbieres-a-tandem-111.JPGvéritable dimension de Montagne. Juste le temps d'y faire quelques photos et nous plongeons vers Massac. Quelques drilles en plan sur leur terrasse d'ancienne cave nous hèlent et nous offrent un verre de vin blanc et un bol de soupe... En réalité, ce sont leurs femmes qui nous offrent ces petits gestes d'amitié. Merci à eux tous. Il ne nous reste plus qu'à ralier Duilhac sous Peyrepertuse non sans avoir traversé les derniers cols de Cedeillan  594m, de Grès 408m, et de La Croix Dessus 403m. Nous nous réfugions dans l'excellent gite communal avant que ne souffle férocement le vent du Nord par rafales glacées et hurlantes, nous dit on , jusqu'à 85km/h. 

 

 

Quatrième étape

Jeudi 3  janvier 2013

De Dulhac sous Peyrepertuse à Limoux

80km

7 cols

Le vent a soufflé toute la nuit et a logiquement chassé tous les nuages. Dans Corbières à tandem 122un froid de plus en plus glacial, nous quittons Duilhac pour après avoir traversé le col du Triby puis celui de l'Auzine, atteint le Grau de Maury. Les vues à contre jour avec le soleil levant sur le chateau de Quéribus sont absolument magnifiques. Heureusement que les pentes de ce dernier col sont bien orientées au sud, elles nous mènent alors calmement et par une température presque douce, à Maury ou nous faisons une méritée petite halte viticole. Une bonne quinzaine de kilomètres de route nationale nous permettent d'atteindre les incroyables Corbières à tandem 162gorges de Galamus. C'est un parcours spectaculaire avec une petite route très étroite, ventée qui coupe de hautes falaises de calcaire. Voici Cubières et Camp sur Agly défendu par le col de Bancarel. Il n'y a plus de vent, il fait ici aussi, presque doux et nous atteignons Bugarach après avoir traversé le col du Linas 665m. Une brève halte dans ce beau petit village et nous filons jusqu'à Rennes le Chateau non sans avoir traversé le Pas de la Roque et le Pas du Loup. Le site de Rennes est superbe mais la fatigue commence à pointer son nez et nous filons dare dare sur Couiza puis sur Limoux ou nous trouvons le gite dans un accueillant motel.  

 

Cinquième étape

De Limoux (11) à Le Cabanial (31) 

Vendredi 4  janvier 2013

94km

2 cols

Corbières à tandem 174Dernière étape de cette belle boucle qui nous ramène à la maison. Le ciel est couvert ce matin et nous quittons Limoux. Rapidement nous nous apercevons que nous avons laissé la montagne derrière nous pour rentrer dans celui des collines et des plaines. Nous gravissons le gentil col d'Enterri puis par des petites routes au coeur des vignobles de Blanquette, atteignons Castelnaudary, la capitale Mondiale du Corbières à tandem 184Cassoulet. Pas le temps de manger, nous trouvons, bravo Véro, le canal du midi que nous suivons seuls et émerveillés jusqu'au col de Naurouze, notre dernier col de cette premiere randonnée de l'année. Il ne nous reste plus alors qu'à parcourir la bonne (ou mauvaise) vingtaine de kilomètres lauragais (le kilomètre lauragais est une unité scientifique locale de mesure de longueur qui Corbières à tandem 177varie en fonction de très nombreux paramètres: le brouillard , le vent toujours de face quel que soit son sens de route, les panneaux, les pittbuls, les gravillons dans les virages,  l'humeur de celui qui vous parle, la météo prévue et l'avis du voisin et tant d'autres élements..) qui nous séparent de notre but, quitté  5 jours plus tôt: Le Cabanial! Dernier petit rush dans un brouillard étonnant, un peu longuet avec des montées sorties de nulle part, des descentes toujours ridiculement courtes et surtout des plats qui ne savent que monter tout en faisant semblant de descendre. Bref une fin de randonnée en forme de long effort qui ne se laisse pas impressionner par quelques petits coups de pédale...

Grand merci à Véro pour ces jours de bonheur hivernal. 

Serge Capdessus 14 janvier 2013    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

brigitte 17/01/2013 10:15


Superbe balade ! ça donne des idées !

Serge Capdessus 17/01/2013 20:39



Merci Brigitte, des bises!


Serge


Luchon 31


 



Alain2pau 07/01/2013 10:08


Trés beau changement d'année et belle moisson de cols. A bientôt.