Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 17:10

Randonnée pédestre  

    en Pays Cathare.


Du 29 avril au 4 mai 2013

 

Traversée réalisée avec

une voiture suiveuse

 

Queribus  

Après avoir parcouru bien des massifs lointains,

nous allons  découvrir cette belle

région des Pyrénées

par une randonnée pédestre de 6 jours pleins

sur un circuit magnifique, historique et peu fréquenté.

Nous bénéficierons du service de la voiture suiveuse.

Notre traversée débutera et s'achèvera

dans deux villes desservies par la SNCF.

 


Lundi 29 avril 2012. Jour 1.

De Port la Nouvelle au village de Durban.

Devant la gare de Port la Nouvelle, 5m d'altitude, nous nous retrouvons tous ensemble vers 9h et prenons le sentier Cathare. Nous traversons la plaine cotière jusqu'à Roquefort des Corbières et montons au col de la Clotte. De là il nous suffit de descendre au village de Durban (91m) par un sentier bien dégagé. Nuit en demi pension au gite d'étape de Durban. Etape de 6h00. Denivelé total : 600m

 

P1010929

Mardi 30 avril 2012. Jour 2.

De Durban au village de Tuchan.

Nous prenons la direction du sud en franchissant le col de Ste Juste (150m). Nous évoluons pendant la quasi totalité de cette journée au coeur d'une belle forêt méditerranéenne jusqu'à Tuchan (164 m), un petit  village au pied  de la Barre de la Couronne. Etape de 7h environ. Dénivelé total 800m.

 

Mercredi 1 mai  2012.

Jour 3. De Tuchan  à Duilhac-Sous-Peyrepertuse.

Encore une superbe étape : des horizons de plus en plus montagneux et l'ascension du château de Quéribus: citadelle stratégique construite au XIème siècle. En 1254, Quéribus tombe aux mains des forces royales et est restitué à Louis IX. La masse du donjon est impressionnante, c'est une véritable forteresse très spectaculaire à visiter. Nous arrivons au village en fin d'après-midi  Duilhac, rassemblé juste au pied du château de Peyrepertuse. Nuit au gite communal du village. Etape de 6h30 environ. Dénivelé total 700m.

 

Jeudi 2 mai  2012. Jour 4. De Duilhac  à Cubières-sur-Cinoble.

De Duilhac après avoir visité le château de Peyrepertuse, nous poursuivons notre marche vers l'ouest en traversant de nombreuses crêtes calcaires situées juste au dessus de la forêt et en remontant les très spectaculaires gorges de Galamus, mais sans danger car parcourues par une petite route. C'est certainement le parcours le plus pittoresque de toute notre traversée. Nous rejoignons les chambres d'hôte du  gite  de Cubières. 5 heures. Denivelé total 700m

 

Vendredi 3 mai  2012. Jour5. De Cubières-sur-Cinoble à Bugarach.

Nous quittons Cubières-sur-Cinoble, 447m en montant sur le plateau de l'Agly. Nous continuons à travers de nombreuses crêtes et  cols. Nous admirons les ruines Campeau,  traversons le col de La Couillade 6870m et descendons dans de belles zones forestières pour atteindre le fameux petit village de Bugarach  (200 hab). Nuit dans le gite de Labastide. 5 heures. 700m de dénivelé.

 

Samedi 4 mai 2012. Jour 6. De Bugarach  à Quillan.

Nous quittons les Hautes Corbières en montant au col du Vent à 825m où s'accrochent les derniers vignobles et descendons sur Quillan, capitale des Pyrénées audoises, dont les grandes falaises annoncent les montagnes pyrénéennes. 6heures. 700 m de dénivelé.

A la fin de la journée, soit nous dormons sur place, soit nous prenons un train pour Toulouse ou Port-la-Nouvelle, afin de récupérer éventuellement nos voitures.

 

Rendez vous : Le lundi 29 avril, à 9h devant la gare SNCF de Port la Nouvelle.

 

Encadrement :

Serge Capdessus Accompagnateur en montagne (Brevet d’Etat).

 

Niveau:

Randonnée accessible à toute personne (de 16 à 77 ans environ) aimant la montagne et la vie au grand air. Pas de passages techniques et un horaire de marche par jour de 5h ou 6h environ. Le poids du sac sera toujours limité par l’utilisation de la voiture suiveuse que nous retrouvons chaque soir à la fin de l’étape. Nous emprunterons des sentiers réguliers évoluant au cœur de panoramas superbes, changeant sans cesse.

 

Equipement:

Sac à dos de 30 litres environ. Chaussures de marche. Veste de montagne de type coupe-vent Pantalon de marche. Bonnet. Gants. Lunettes de soleil.Gourde Couteau. Petite cuillère. Sac de couchage ou drap cousu.

 

Portage :

Le portage est limité aux affaires de la journée et au pique-nique.Les bagages sont transportés par véhicule suiveur.

 

Hébergement :

Nous serons logés essentiellement en demi pension, en gîtes ou en auberges, en chambre double ou dortoir ( une seule nuit).

 

Comment y aller:

En voiture : Depuis Toulouse, se rendre à Narbonne puis par l'A9, rejoindre Sigean puis Port la Nouvelle. En train: Gare SNCF de Port la Nouvelle.

 

Prix: 425 euros (même tarif qu'en 2012).

Ce prix comprend l’hébergement en demi-pension, les pique-nique pour les randonnées, le transport des bagages, les frais d’organisation.

ne comprend pas les boissons, les dépenses personnelles et les éventuelles visites des châteaux.

 

Gites avant et après la Randonnée:

Port la Nouvelle: Hôtel 04 68 48 03 08. Camping 04 68 48 00 98

Quillan.  Gite d'étape: 04 68 20 23 79 Chambre d'hôtel 04 68 20 23 79

 

Horaires Sncf

Arrivee à Port la Nouvelle.

Lundi 29 avril

7h53 Narbonne /8h05 Port la Nouvelle.

8h53 Narbonne / 9h05 Port la Nouvelle.

Départ de Quillan

Samedi 4 mai

15h53 Quillan / 17h18 Carcassonne

18h20 Quillan/ 22h Port la Nouvelle.

 

Inscription :

Pour participer et s’inscrire, il faut régler sa cotisation annuelle à l’Usfen33 (33 euros pour l'année), envoyer un email à cette adresse Sergecapdessus@orange.fr et envoyer un courrier avec un chèque de 100 euros à l'adresse ci dessous à Serge Capdessus Usfen 33 lieu dit les moles 31110 Cier de Luchon (chèques toujours à l'ordre  de Usfen33).

   

Responsable :

Serge Capdessus

Accompagnateur en Montagne

Responsable Usfen 33                                                                                        Samedi 19 janvier 2013

 

 

 

 

Les tentatives d'éradication de l'hérésie par la prédication

L'Église catholique confie aux cisterciens, au XIIe siècle, puis aux ordres mendiants (aux franciscains et au nouvel ordre des dominicains, ayant reçu leur constitution en 1216) le soin de combattre ce danger de l'hérésie. Les cathares sont difficiles à convaincre.

 

La croisade contre les Albigeois.

Face à cet échec de faire disparaître cette hérésie, le pape Innocent III lance en 1208 contre les « Albigeois », ou cathares, la première croisade qui se déroulera sur le territoire de la chrétienté occidentale. Avec la Croisade contre les Albigeois, il s'agit pour l'Église de mater une hérésie, mais aussi en partie, pour le pouvoir central de la royauté française, de soumettre les seigneurs du Sud, ses vassaux trop indépendants. Néanmoins Philippe Auguste, le roi de France, ne voudra jamais participer personnellement à cette croisade, mais il laissera ses vassaux libres de toutes actions. La guerre durera vingt ans. Il faut savoir que les domaines que tenaient le comte de Toulouse étaient d'une richesse enviable. Simon de Montfort, un seigneur ambitieux, prit la tête des troupes levées par le pape et réussit à mettre à son nom tous les titres et possessions du comte de Toulouse, Raymond VI, comme le lui permettait la croisade.La lutte armée pour pacifier le Languedoc se poursuivit dans le Midi tout au long du XIIIe siècle. Elle est relayée sur un plan spirituel par l'institution de l'Inquisition, créée en 1231 pour traquer la « dépravation hérétique », et convaincre les cathares de revenir vers la foi chrétienne. Ajouter ici le sort de la première croisade, la reprise du pouvoir par le comte de Toulouse, la remise des titres de propriété au roi de France par le successeur de Guillaume de Monfort, la deuxième croisade à laquelle participe le roi de France, et l'annexion des territoire du Sud-Ouest à la couronne de France.

urdos+%C3%A9t%C3%A9+suite+129

Partager cet article

Repost 0

commentaires

seo company 26/09/2014 14:29

Wow.. This sounds like an incredible experience to me. I would love to get myselves a slot in the group. I never had done a hiking of this intensity and I guess it would be worth the try.